Untitled photo

Snobisme?

Je suis abonné à quelques revues en photographie, je regarde le travail de photographes pour certains fort renommés et je constate avec stupeur que la photographie prend une tangente des plus bizarres qui semble suivre un modernisme désabusé complimenté par un snobisme mesquin. Une chaise dans un coin, un gars dans son bain, une pancarte de signalisation qui manque de peinture, une bouée sur une rivière calme, des poubelles dans un coin en noir et blanc, une station de gaz en noir et blanc, toutes ces photos sont de photographes connus et sont présentées comme une réalisation hors de l’ordinaire représentant du grand art. Le snobisme en photographie n’est pas d’aujourd’hui mais maintenant, devient populaire le photographe qui a des antécédents publiques reconnus dans d’autres sphères ou encore celui qui a le don d’avoir de bonnes relations dans le glamour de notre société, sont autant de gens qui deviennent des sommités en photographie et pourtant… Il semble que le succès dans ce monde vient de tes relations et non pas de ton travail. Voyant le travail extraordinaire des amateurs dans nos clubs de photographie, dans des associations comme la CAPA, il est indéniable que ces gens gagnent à être connus. Ces gens font de la photographie un art réel où la vision du modernisme domine tout en proclamant la beauté ou l’injustice de notre monde. Dans 50 ans, l’abeille sur la fleur sera une photo qui racontera une histoire du passé mais la chaise dans le coin sera cassée depuis très longtemps. Une histoire est un fait réel ou une légende du passé qui est raconté. En faisant une photo, quelle histoire est-ce que je raconte pour le voyeur ou le liseur d’aujourd’hui et de demain. C’est ici que le snobisme n’est plus et ne tient pas la route sauf s’il est soutenue en permanence par un groupe ou une compagnie qui considère que l’art ne vient que du glamour introduit par un glamour… Nos grands photographes d’aujourd’hui, enseignent et distribuent leur méthode et savoir dans le but de voir quelqu’un s’en servir et l’adapter à son propre style. Je crois, que quelque fois, il faut se lever et crier haut et fort: attention à la pente de la facilité!

Powered by SmugMug Owner Log In